Retour

25

Juin 2018

  • Articles et presse

IDD et la gouvernance produit

L’article 25 de la directive sur la distribution d’assurance institue de nouvelles exigences en matière de surveillance et de gouvernance des produits.

Appelé POG, pour Product Oversight and Governance, le texte implique la création d’une procédure interne liée à la création ou à la mise à jour de nouveaux produits. Et les assureurs n’ont que jusqu’au 1er octobre pour se mettre en conformité.

Le texte apporte quelques éléments impératifs, notamment sur la définition du marché ou du client cible, mais il met également le risque au cœur du design du produit, en précisant que « le processus de validation des produits […] garantit que tous les risques pertinents pour ledit marché cible défini sont évalués ». Comme pour Solvabilité II, c’est donc l’analyse de risque qui doit guider la réalisation.

Cette gouvernance doit être, pour reprendre les mots de la directive, maintenue, appliquée et révisée, dans un document de procédure qui reprend les points définis précédemment et décrit également les comités désignés pour accompagner ce processus.
La création ou la mise à jour d’un produit devient donc en tout point comparable à un projet classique, avec le risk managment et la comitologie associée.

Un changement d’état d’esprit est alors à prévoir du côté des équipes produit, transformant ces fonctions en un vrai rôle de chef de projet, suivant les risques et rapportant au comité ad hoc. Cela passera bien sûr par la formation des collaborateurs, mais aussi un changement d’approche global des services périphériques dans leurs interactions pour la création, la mise à jour et le suivi des produits.

A cela, Périclès Group offre une réponse complète, tant en matière de formation que d’assistance à la rédaction de la procédure produit, fort d’une expérience métier et projet solide dans les différents domaines de l’assurance.

Partagez cet article :

Pour partager cette fiche, entrez une adresse mail valide :

Envoyer