Retour

11

Déc 2014

  • Articles et presse

ASSURANCE IARD : En Chine, le ‘carsharing’ est tout autant d’actualité qu’en Europe

Article rédigé par Pascal Bonnisseau, Consultant

Le covoiturage peine à décoller pour des raisons réglementaires : Pékin a levé l’interdiction du ‘lift sharing’ payant le premier janvier 2014, mais la pratique reste limitée dans la plupart des autres villes. Avec plus de 2 millions d’inscrits, le site ‘AA拼车网’ (AA pinche) semble tout de même promis à un bel avenir.

La location de particulier à particulier en revanche fait fureur : ‘PP租车’ (PP zuche) compte 20 000 utilisateurs en moins d’un an d’activité et cette base croît encore à près de 50% par mois. Avec environ 300 millions de détenteurs de permis de conduire pour « seulement » 100 millions de voitures sur les routes et une limitation drastique des nouvelles immatriculations dans les plus grandes villes, ce modèle a de beaux jours devant lui.

Côté APPs, Uber fonctionne dans 8 villes chinoises depuis 2014 et a créé People’s Uber (service gratuit) pour le seul marché de Pékin. Malgré un démarrage plus rapide qu’à New-York, Paris ou Singapour (!), la concurrence est rude. Kuaidi (filiale d’Alibaba, dont la très médiatisée IPO de septembre a fait couler beaucoup d’encre) revendique 100 millions de téléchargements et 1,28 millions de trajets intermédiés en moyenne par jour… Le service de Kuaidi et de son concurrent local Didi est pour l’instant gratuit, mais les deux mastodontes proposent un nouveau produit payant qui va empiéter sur les plates-bandes de l’entreprise californienne.

Les assureurs sont conscients des enjeux et s’activent. Ping’an (qui vient de lever 3.8 milliards d’euros auprès de 10 investisseurs privés dont Ma Yun et Ma Huateng, fondateurs de Kuaidi et Didi…) propose une assurance pour chaque trajet partagé aux utilisateurs de AA pinche. AT Zuche, nouvel acteur de la location PàP, a de son côté signé un partenariat stratégique avec CPIC, l’un des ‘majors’ de l’assurance de biens en république populaire…

Le carsharing en Chine est donc un sujet à suivre. Une récente étude de Roland Berger envisage des taux de croissance de 80% par an jusqu’à 2018. Et les principaux acteurs (Kuaidi, Didi) planifient déjà… leur entrée sur le marché américain !

Partagez cet article :

Pour partager cette fiche, entrez une adresse mail valide :

Envoyer