Retour

13

Sep 2018

Brèves de l'asset management, internationalisation de la collecte
  • Articles et presse

Brèves de l’Asset Management – Episode 17 – L’internationalisation de la collecte

Article rédigé par Franck Turpin – Périclès Consulting

Périclès Group vous présente sa première série de l’été : Les brèves de l’Asset Management, la chronique pour en savoir plus ou se rappeler des faits marquants de la gestion collective.
Des premiers produits d’épargne collective à la naissance des leaders mondiaux et l’internationalisation de la collecte, en passant par les gérants stars et les scandales financiers, nous vous donnons rendez-vous chaque semaine sur LinkedIn et sur notre site internet pour une petite histoire sur l’Asset Management.
Bonne lecture !

 

Comme vous le savez déjà, les premiers fonds à capital variable sont apparus au début des années 1900 (Episode 3 – Les premiers fonds d’investissement modernes)

En France, l’envol de la gestion collective attendra le début des années 1980 pour au moins deux bonnes raisons : un cadre légal formalisé et un contexte économique favorable (désinflation, baisse des taux et croissance économique)

breve17

L’année 1985 marque un tournant dans l’internationalisation de la collecte des fonds européens. Le 20 décembre, le Père Noël passait en avance pour faire adopter la première directive européenne (Directive85/611/CE). Les plus courageux d’entre vous pourront lire que la réalisation de ses objectifs devait faciliter « la suppression des restrictions à la libre circulation sur le plan communautaire des parts des organismes de placements collectifs ».

breve17

Quelques années plus tard (1988 en France et au Luxembourg), sa transcription en droit local lancera le début des offensives de la distribution transfrontalière.

Tout d’abord à petit pas, les sociétés de gestion préféreront créer de nouveaux fonds en droit local pendant que les places financières, luxembourgeoise notamment, fourbissent leur « arsenal » réglementaire.

En moins de 10 ans, les fonds commercialisés dans plus de 2 pays représentaient 20% des fonds (UCITS) existants (source Lipper).

30 ans plus tard, près de 80% des fonds UCITS agréés sont distribués internationalement (source European Commission). Pour autant, une simple comparaison avec le marché US (nombre de fonds et encours moyen) indique que le marché européen est moins efficient (58,125 fonds dans l’Union contre 15,415 aux USA).

De ce constat et d’une consultation clôturée en octobre 2016, est née la proposition de réforme de la directive UCITS et AIFM formulée par la Commission Européenne (Proposition CE).

Une nouvelle fois, l’histoire est en marche.

Partagez cet article :

Pour partager cette fiche, entrez une adresse mail valide :

Envoyer